Homepage

En cette période de psychose générale, d’enfermement et d’anxiété, la vie de couple ne se montre pas sous son meilleur jour. La montée d’adrénaline consécutive au confinement pourrait bien jouer des tours aux couples mal préparés et mal armés face à cette bataille anti-coronavirus qui se déroule intra muros. Favorisée par la promiscuité, le surmenage et un certain laisser-aller esthétique, la tension prend différentes formes, des joutes verbales aux violences physiques.