Aller au contenu principal

Agriculture: Plaidoyer pour L’avocat marocain

Par Nouamane Labidi
L’avocat grossit sur l’arbre, où il peut rester plusieurs mois ©MAP
L’avocat grossit sur l’arbre, où il peut rester plusieurs mois ©MAP
De 2008 à 2018, les exportations de l’avocat sont passés de 3000 T à 21.500 T, enregistrant une hausse de 240%. La proximité de l’Europe, marché d’absorption de l’avocat, et les mesures établies dans le cadre du Plan Maroc vert sont autant de facteurs qui expliquent cette “Succes-story”. Au niveau national, la région de Rabat-Salé-Kénitra est championne de la production avec une superficie dédiée à cette culture de près de 3435 ha, soit environ 87% de la superficie nationale.

Réputé pour son goût rafraîchissant en jus et surtout pour ses soi-disantes “qualités aphrodisiaques” auxquelles croiraient certains, l’avocat (le fruit) est l’un des meilleurs “avocats” (le métier) des exportations marocaines.
En toute élégance, l’avocat est une filière des plus importantes et dynamiques au niveau des exportations ces dernières années, enregistrant une tendance haussière et un flux important des exportations passant de 3000 T en 2008 à plus de 21.500 T en 2018, enregistrant ainsi une augmentation de plus de 240%.
L’extension des plantations s’opère  quant à elle, à un rythme moyen de l’ordre de plus de 350 ha par an sur une superficie nationale de 3950 ha.
Certes, la position géographique du Royaume à la porte de l’Europe, un marché d’absorption de première importance pour l’export de l’avocat, explique en grande partie ce succès, mais il ne fait aucun doute que la nouvelle stratégie du Plan Maroc Vert (PMV), visant la mise à niveau des différentes filières de production et l’instauration d’un arsenal d’incitations financières à l’investissement, a été derrière cette évolution importante des exportations de l’avocat du Maroc.

PMV, un stimulateur de la dynamique à l’export
En effet, la filière d’avocatier bénéficie à l’instar des autres filières des mesures incitatives mises en place par l’État dans le cadre du Fond de développement agricole pour la modernisation du tissu productif et l’équipement des exploitations agricoles, à savoir, l’équipement en système d’irrigation localisé qui est actuellement généralisé sur tout le verger, l’équipement en matériel agricole et plus spécialement les Wind machines pour la protection du verger contre le gel avec un taux de subvention atteignant 30% du coût d’investissement et un plafond de 90.000 Dirhams par unité en respectant la norme selon la superficie.

La filière d’avocatier crée annuellement pas moins de 553.000 journées de travail ©MAP
La filière d’avocatier crée annuellement pas moins de 553.000 journées de travail ©MAP


Il s’agit également de la formation et l’accompagnement des petits agriculteurs dans le développement de leur culture et le financement de leurs différents projets. Autant de mesures qui ont permis de stimuler la production, enregistrant une augmentation notable en passant de 15.000 T en 2008 à plus de 50.000 T en 2018. A ce titre, la filière d’avocatier crée annuellement pas moins de 553.000 journées de travail et génère un revenu de 622 Millions de dirhams.

Le région de Rabat-Salé-Kénitra, championne nationale
La répartition de la production par région, fait ressortir la région de RSK comme principal fournisseur, producteur et exportateur d’avocat au niveau national avec une superficie de production qui s’élève à près de 3435 ha, soit environ 87% de la superficie nationale.
La production d’avocatier  dans cette région est de l’ordre de 45.000 T  avec  un rendement moyen de 15 T/ha, bien que des rendements dépassant 16 T/ha soient atteints dans certains vergers pilotes de la région. Les rendements ont également connu une progression soutenue en passant de 10 T par ha en 2008 à plus de 15 T/ha en 2018, sachant que le rendement est influencé par le phénomène physiologique d’alternance de la culture d’avocatier.
Les ressources naturelles favorables à la production d’avocatier (sols sablonneux de la zone côtière, disponibilité en eau de bonne qualité, climat doux et tempéré sous l’influence océanique) ont conféré à la région de RSK une vocation de production des fruits et légumes en général  et une position d’avant-garde dans la production d’avocat au niveau national.
La région de Rabat-Salé-Kénitra est suivie de la région de Tanger-Tetouan-Al Hoceima avec environ une production annuelle de l’ordre de 4500 T et de Casablanca-Settat avec près de 1000 T
par an.

Étiquettes