Bremont BroadsWord, une élégance militaire

Par Meriem Rkiouak
La Bremont BroadsWord fait partie de la collection “Armed Forces” ©DR
La Bremont BroadsWord fait partie de la collection “Armed Forces” ©DR
Sobre, robuste et ultra-performante, la Bremont BroadsWord est l’incarnation parfaite de l’élégance militaire à la britannique. Sa précision et son endurance emblématiques lui ont valu la confiance de plusieurs escadrons militaires de par le monde.

L’institution militaire britannique, d’une austérité proverbiale, s’offre une montre de luxe à son image. “Pilot Watch” connue et reconnue, Bremont gagne ses galons de “Army Watch” en sortant la BroadsWord. La montre attitrée des forces armées de Sa Majesté la Reine, c’est elle. La firme anglaise est le seul horloger du monde autorisé à utiliser les insignes et l’héraldique des trois branches du ministère britannique de la Défense (les Forces armées, navales et aériennes), en vertu d’un partenariat avec ledit ministère.

Rigueur et précision militaires

Faisant partie de la collection “Armed Forces” (BroadsWord, Arrow et Argonaut) lancée en célébration du partenariat précité, la BroadsWord est inspirée de la gamme de montres fabriquée pour l’armée britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, connue sous le nom de “Dirty Dozen”. Chacune des pièces formant cette gamme a été conçue selon des critères de performance stricts: étanchéité élevée, mouvement certifié et boîtier robuste.
Une matrice que la BroadsWord garde fidèlement tout en y ajoutant une touche d’élégante modernité.
La première chose qui attire l’attention dans ce modèle, c’est le boîtier en acier inoxydable de 40 mm fabriqué au Royaume-Uni. En effet, c’est la première fois que Bremont se départit de son boîtier de style tryptique pour adopter une construction en deux pièces qui abrite le chronomètre certifié BE-95-2AV.
Il s’agit d’un superbe trois-roues rond, robuste et minimaliste équipé d’une lunette fixe lisse, qui s’inspire des codes des “Dirty Dozen” des années 1940, avec finitions satinées et polies. Le cadran noir est utilitaire, avec la date qui s’affiche à trois heures et une sous-seconde à six heures. Comme dans les modèles d'origine, les aiguilles et les marqueurs sont munis de la technologie Super-LumiNova qui garantit une lisibilité maximale. La couronne est vissée, mais le remontage et le réglage se font en souplesse.
En bonus, votre joyau Bremont vous est livré dans un paquet en cuir de luxe conçu et fabriqué avec beaucoup de soin et de créativité.

La résistance dans l’ADN

Cette pièce “so british” de la jeune firme britannique, fondée en 2002 par les deux frères pilotes Nick et Giles English, n’a pas été dénommée “Broadsword” (glaive en anglais) pour rien. Solide, efficace et majestueuse comme un glaive, elle dispose d’une réserve de marche de 38 heures et d’une résistance à l'eau jusqu’à 100 mètres de profondeur.
Pour l’horloger britannique de luxe qui a pour slogan “Tested Beyond Endurance” (testé au-delà de l’endurance), la résistance est une marque de fabrique. Ainsi, la boîte en acier inoxydable de chacune de ses pièces atteint une solidité de 2 000 Hv sur l’échelle de dureté Vickers, soit sept fois la solidité moyenne de l’acier inoxydable utilisé dans la fabrication des boîtes des autres montres. Pour ce qui est du chronomètre, il doit présenter un écart diurne maximum de -4/+6 secondes durant 15 jours de tests avant d’obtenir la certification COSC.
À l'intérieur du Broadsword bat le mouvement automatique BE-95-2AV, qui est un calibre de base ETA 2836 modifié pour le chronomètre. La couronne est vissée, mais le remontage et le réglage se font sans problème.
Les tests de laboratoire passés avec succès, les montres Bremont sont mises à l’épreuve du terrain par des aventuriers et explorateurs professionnels. Nom associé aux valeurs de fiabilité, de robustesse, de précision et de perfection technique,  Bremont est le sponsor de plusieurs escadrons aériens militaires à travers le monde, qui font confiance à ses produits.
Bien qu’intimement liée au domaine militaire et malgré son design sobre à volonté, le sigle HMAF sur son cadran (Her Majesty’s Armed Forces) et son bracelet en toile vert kaki qui s’adapte parfaitement au poignet, la Bremont BroadsWord est un garde-temps qui sied aux civils comme aux militaires et ses qualités peuvent être reconnues et appréciées aussi bien par un homme d’affaires japonais que par un général des forces armées britanniques. Seulement mille exemplaires de la BroadsWord sont produits annuellement (comme c’est le cas d’ailleurs pour tous les garde-temps Bremont).
BCBG, simple et efficace, Bermont BroadsWord est la montre qui montre que la force peut être… élégante.

La Bremont BroadsWord peut être aussi bien portée par un général de l’armée britannique que par un businessman américain ©DR
La Bremont BroadsWord peut être aussi bien portée par un général de l’armée britannique que par un businessman américain ©DR

 

Étiquettes