ça swingue à Bouznika !

Par Amine Harmach
Alliant finesse et puissance, le Bahia Golf Beach de Bouznika est un endroit idéal pour swinguer au Maroc ©MAP/Said Bahajji
Alliant finesse et puissance, le Bahia Golf Beach de Bouznika est un endroit idéal pour swinguer au Maroc ©MAP/Said Bahajji
Trônant fièrement le long d'une plage féerique entre Rabat et Casablanca, le Bahia Golf Beach de Bouznika offre un parcours qui vaut le détour. Signé par le célèbre architecte Cabell Robinson, le golf du littoral dont le 18 trous a été inauguré récemment promet d’intenses moments de passion, de plaisir et de détente. Ce parcours, créé en 2014, a fait récemment son entrée officielle dans la cour des grands en accueillant la 16ème édition de la Coupe du Trône du golf.

En bord d'Océan, au cœur d'un parc préservé, voilà un endroit idéal pour swinguer. À mi chemin entre Casablanca et Rabat, le Bahia Golf Beach de Bouznika est un magnifique parcours qui offre un plaisir de jeu inégalé. Cette merveille a été dessinée grâce à l’imagination fertile du célèbre architecte Cabell Robinson qui a signé les plus beaux parcours au monde.
Dans ce link alliant finesse et puissance, les joueurs débutants et les amateurs confirmés pourront améliorer leurs techniques d’approche sur le putting green, à proximité du club house, avant d’entamer un parcours qui promet d’intenses moments de passion, de plaisir et de détente.
Ce club sorti de sous-terre en 2014 fait cette année son entrée officielle dans la cour des grands en accueillant une compétition prestigieuse. Il s'agit de la 16ème édition de la Coupe du trône de golf, tenue du 8 au 13 juillet 2019. Un championnat inscrit depuis 2017 sur la liste des compétitions reconnues par le classement mondial des ligues amateurs.
“Nous sommes très honorés d’abriter cette année la Coupe du Trône. Nos équipes ont travaillé d’arrache-pied pour contribuer à la réussite de l’organisation de cette grand-messe du golf national marquée par la concurrence loyale, le fair-play et la qualité des participants dont le niveau est en constante progression au fil des ans”, a déclaré à BAB magazine Jamal Yahyaoui, responsable du golf.

Un nouveau parcours 18 trous

En effet, à l’occasion de la Coupe du Trône de golf 2019, ce green qui n’offrait jusque-là qu’un parcours de 9 trous, a inauguré son tout nouveau parcours 18 trous conçu en tenant compte des critères professionnels et sportifs. “Désormais, avec la levée du rideau sur le 18 trous, le planning du parcours va être bien plus chargé. Nous allons essayer de tenir au minimum trois à quatre compétitions fédérales chaque mois, en plus de compétitions destinées aux membres du club et de compétitions sponsoring”, souligne M. Yahyaoui.

À la découverte des mystères d’une terre vierge

Mais il faut dire qu'en s'installant cette année au Bahia Golf Beauch, la Coupe du trône avait un charme particulier dans la mesure où les compétiteurs avaient le loisir de découvrir les mystères d’une terre vierge mettant tous les joueurs sur la même ligne:  Aucun d'entre eux n’avait l’avantage d’un terrain pratiqué auparavant. Ce qui a rendu la compétition plus difficile, spectaculaire et nécessitant, au-delà des qualités techniques, une bonne condition physique et mentale.
À noter que l’édition de cette année, qui a connu la participation de 15 joueurs inscrits dans le classement mondial des ligues amateurs, a été remportée par le club Palm golf Casablanca, après sa victoire (7-2) face au Royal golf Anfa-Mohammedia. Le Palm golf Casablanca s'était qualifié la veille en finale après avoir pris le meilleur sur le Royal golf de Marrakech (5-4), alors que le Royal golf Anfa-Mohammedia avait écarté (5-4) le tenant du titre, le Royal golf Dar Es-Salam. C'est dire que rien n'était joué d'avance au Bahia cette année.

Un “Green“ qui porte bien son nom

Par ailleurs, en plus d'être doté d’un cadre naturel inspirant tout en proposant des équipements d’une grande qualité pour les amateurs de la petite balle, le golf du littoral situé à quelques encablures de la ville de Mohammedia respecte l’environnement.
“Conformément aux directives écologiques de SAR le Prince Moulay Rachid, président de la Fédération royale marocaine de golf, le Bahia Golf Beach fait partie, avec Cabo Negro et Amelkis, de cette nouvelle génération de parcours conçus dans une politique de développement durable”, relèvent les responsables du club. Et de préciser: “Le Bahia Golf Beach utilise des eaux épurées et traitées pour son arrosage et ce système sera à l’avenir étendu à l’ensemble des espaces verts du resort”. “Nous obéissons ainsi à un impératif d’irrigation durable”, assurent les dirigeant du lieu.
Et ce n’est pas tout. Au-delà de l'infrastructure, et conformément à la vision fédérale, le propriétaire de ce golf privé, en l'occurrence le groupe Ametys, souhaite donner au Bahia un contenu sportif plus fort et le doter des outils de professionnalisation de la filière.

Autour d'un golf de 18 trous, Bahia Golf Beach est fait d'un ensemble résidentiel et touristique ©MAP/Said Bahajji
Autour d'un golf de 18 trous, Bahia Golf Beach est fait d'un ensemble résidentiel et touristique ©MAP/Said Bahajji


Dans ce sens, une académie de golf sera ouverte avant la fin de l’année afin d’accompagner le développement personnel et sportif des “jeunes pousses” du Bahia Golf Beach et les voir prochainement performer parmi les élites golfique du pays.
Riche de ses multiples atouts, ce club où la beauté du site donne toute son envergure au jeu, trône fièrement le long d'une plage féerique au sein du Bahia Golf Beach, un resort dédié au sport et au bien-être. Lieu ouvert au sport, ce complexe hôtelier entend même développer un centre sportif afin d’accueillir les équipes de football, d’athlétisme et autres disciplines, en retraite ou en entraînement sur l’ensemble de ses facilités (Spa, Wellness clinic, centre de conférences…). Tout un programme.

Étiquettes