Décryptage du langage subtil des fleurs

Par Meriem Rkiouak
En “numérologie florale”, une rose solitaire sert à exprimer le coup de foudre, deux roses à demander pardon ! ©MAP/EPA
En “numérologie florale”, une rose solitaire sert à exprimer le coup de foudre, deux roses à demander pardon ! ©MAP/EPA
En fonction de sa couleur, de sa forme et de son parfum, une fleur a un mot à dire, un message à transmettre, un sentiment à exprimer. Les fleurs ont leur poésie que ne savent déchiffrer que les personnes dotées de sensibilité, raffinement et goût.

“Après les femmes, les fleurs sont la plus belle chose que Dieu a donné au monde”, disait Christian Dior. Idem, donner des fleurs est le plus beau geste qu’on peut faire à l’endroit d’un être cher. Joli, chic et indémodable, un bouquet de fleurs est le plus beau cadeau qu’on puisse offrir en tout temps et en toute circonstance.
C’est le messager le plus fidèle des émotions. Vous voulez conter fleurette à votre bien-aimée, montrer à votre copine combien vous tenez à son amitié, adresser une pensée chaleureuse à un être cher à l’occasion de son anniversaire ou encore souhaiter bon rétablissement à un proche hospitalisé ? Dites-le avec des fleurs, plutôt qu’avec de simples mots, et soyez sûrs que vous ferez bonne impression… à condition d’avoir un minimum de connaissances en…anthogrammatologie.
Pas de panique, ce n’est pas du latin, ni une spécialité botanique ! C’est, pour faire plus simple, le nom scientifique de ce qu’on appelle communément le “langage des fleurs”. Car, chaque fleur, chaque couleur et chaque nuance a un champ sémantique propre à elle, une palette d’émotions et de sentiments qui s’y rattache. De même, un bouquet peut exprimer plusieurs sentiments à la fois, en fonction des variétés et des couleurs qui entrent dans sa composition, de la façon dont il est arrangé, etc.
Chaque bouquet dégage une musique propre qui devrait aller droit au coeur du destinataire. Exit les fausses notes et la cacophonie (bouquets surchargés jusqu’à devenir inintelligibles, illisibles)... composer un bouquet de fleurs, c’est comme composer un poème ou une symphonie: pour toucher le destinataire, il faut y mettre de la passion, de l’affect, de l’esthétique, de la créativité, de la sensibilité… et de l’harmonie, bien évidemment.

Une fleur, ça se voit, ça se sent et ça s’écoute

Commençons par la reine indétrônable des fleurs, la plus jolie, la plus admirée et la plus sollicitée de tous, à longueur d’année: la rose. Symbole intemporel du romantisme, la rose à elle seule a la capacité d’exprimer le sentiment amoureux dans tous ses états. Elle est donc, depuis la nuit des temps, l’alliée parfaite des amoureux et la vedette incontestable de la fête de l’Amour, la Saint-Valentin.
Mais, toutes les roses ne se valent pas. Selon sa couleur (le rouge pour la passion, le rose pour un amour moins enflammé, plus romantique, le blanc pour un amour platonique et la rose jaune pour solliciter ou accorder le pardon), son aspect (épanouie pour un amour explicite, en bouton pour un amour plutôt timide), le nombre des roses dans un bouquet, une rose peut exprimer une large gamme de nuances (passion, espoir, amertume, timidité, manque, reproche…).
Même le nombre des roses composant un bouquet n’est pas vide de sens. En langage des fleurs, il est toujours préférable, pour que votre message soit clair et limpide, d’opter pour un nombre impair et une couleur unie. En règle générale, plus un bouquet est garni, plus le sentiment est intense et plus la couleur est vive et le parfum capiteux, plus l’amour est enflammé.
En “numérologie florale”, une rose solitaire sert à exprimer le coup de foudre, deux roses à demander pardon, 12 roses à remercier l’être aimé ou lui passer la bague au doigt, alors qu’un bouquet de 24 roses symbolise la galanterie, de 36 accompagne une déclaration d’amour ou une cérémonie de fiançailles et 101 roses expriment un amour fou.
Si vous voulez ménager votre porte monnaie, sachez alors qu'un simple pétale de rose fera l’affaire. Il signifera à votre bien-aimé(e) que vous vous ferez très léger dans sa vie, comme votre cadeau ultra sobre. Voilà qui est clair ! Si vous voulez l’envoyer balader, il existe également un “cadeau” pour cela: une rose sans tiges qui lui fera comprendre que vous avez envie de passer à autre chose.

Pour chaque état d’âme à décrire, une fleur à offrir

Mais il n’y a pas que les roses pour parler sentiments et émotions. La nature est riche en fleurs, de différentes couleurs et formes, qui vous permettent de véhiculer vos émotions, amoureuses ou autres.
Le mimosa, par exemple, exprime la frustration liée à un amour platonique et l’envie de nouer un lien plus concret, le bleuet reflète l’affection timide, l'iris et la lavande la tendresse alors que la violette dénote d’un amour discret ou caché.
Et la liste est encore longue: le jasmin est synonyme d’une grande sympathie, le lilas d’une amitié tendre, tandis que le lierre est associé à une romance vécue à distance et vous permet de dire à l’élu(e) de votre coeur combien il/elle vous manque et combien vous tenez à lui/elle. Offrez-lui du tournesol pour lui dire “je ne ne vois que toi", l'oeillet blanc pour l'assurer de votre fidélité, l'orchidée pour lui déclarer votre amour raffiné et mystérieux… En cas de brouille, le muguet, symbole de bonheur, lui dit “après la pluie, le beau temps”.
Si vous voulez lui offrir un bouquet de coquelicot, alors dépêchez-vous ! Car cette fleur, symbole d’un amour fragile et délicat, fane vite après avoir été coupée.
Si, malgré toutes vos tentatives pour attirer son attention, l’être aimé reste de marbre ou bien s’amuse à jouer au bourreau des coeurs, rabattez-vous sur un bouquet de houx ou de nénuphar qui lui dira combien sa froideur vous fait souffrir. Les orties sont à offrir à une personne méchante ou cruelle avec vous. Elle risque de ne pas trouver le bouquet très joli mais, au pire, cela lui fera une excellente
soupe !
Vous l’avez bien compris donc: pour être sûrs que votre message sera reçu et compris sans ambages, vous avez intérêt à apprendre le b-.a ba du langage des fleurs. Cela vous évitera de commettre une bourde ou un contresens.
Il serait cocasse, par exemple, de se présenter à un enterrement un bouquet de jolies roses rouges en main, ou bien d’offrir des chrysanthèmes, fleur associée au deuil et aux moments pénibles, à de jeunes mariés...

Étiquettes