Aller au contenu principal

Halal made in Europe : Un label qui rapporte gros

Par Adil Zaari Jabiri
Halal made in Europe: Un label qui rapporte gros
Halal made in Europe: Un label qui rapporte gros
Le business Halal en Europe se développe à grande vitesse. D’un simple rituel d’abattage observant des règles religieuses, le Halal est devenu, en l’espace de moins de trente ans, un marché estimé à près dix milliards d’euros, grâce notamment à une communauté musulmane qui constitue une cible privilégiée pour les supermarchés. Une véritable aubaine pour le marché de distribution dans le vieux continent, certes, mais aussi l’expression d’une revendication identitaire. Eclairage.

Du simple rituel d’abattage, le Halal est passé aujourd’hui à d’autres modes de la vie courante en Europe couvrant un marché de 500 millions de consommateurs potentiels dans la zone euro-méditerranéenne.
Ce marché, créé au début des années 80 et auparavant circonscrit au monde oriental, est devenu au fil des temps un véritable système de production générant d’énormes bénéfices.
Du chocolat aux sauces, en passant par les laitages, les boissons gazeuses ou encore les médicaments, les produits cosmétiques et le textile, la certification Halal est devenue un vrai business.
Ce marché, qui représente un chiffre d’affaires de plus de 22 milliards d’euros en Europe, ne fait pas uniquement le bonheur des Musulmans mais aussi de citoyens d’autres confessions qui estiment que les produits Halal ont un meilleur goût, sont dans l’air du temps (bio, vegan etc)  et offrent un meilleur rapport qualité prix.
Toutefois, ces produits ne sont pas seulement réputés pour ces raisons, encore moins pour leur «pureté» propre à la religion. En Europe, c’est devenu une tendance.

Halal, un label commercial

Pour l’islamologue belge Michael Privot, consommer Halal en Europe c’est aussi l’expression d’une revendication identitaire. D’autres analyses estiment que le Halal, devenu plus un label commercial qu’une pratique religieuse proprement dite, est une manière de rassurer le consommateur musulman.

Dans certains magasins en Europe, des campagnes de promotion sont souvent consacrés au label Halal ©MAP/EPA
Dans certains magasins en Europe, des campagnes de promotion sont souvent consacrés au label Halal ©MAP/EPA


Ces produits ne sont plus commercialisés essentiellement à travers les petits canaux de distribution comme les boucheries ou les magasins dits communautaires ou
ethniques.
Ils sont présents aujourd’hui dans les grandes surfaces où ils augmentent l’offre en rayon par une plus grande diversification.
Dans certains grands magasins, des campagnes de promotion lui sont consacrées souvent sous des slogans “laïcs” comme “saveurs du sud” ou “douceurs orientales”, mais on y trouve forcément le fameux “cachet” qui fait la différence.
Rachid Lamrabat, expert en marketing ethnique et comportements des consommateurs parle d’une véritable aubaine pour le marché de la distribution en Europe.
“La communauté musulmane constitue une cible importante pour les supermarchés, dont la majorité propose des assortiments qui lui sont adaptés, mais n’aiment pas trop communiquer sur le sujet pour éviter notamment toute polémique autour du halal, l’interdit ou le toléré”, confie ce jeune ethnomarketeur.
Il estime que ces habitudes de consommation sont liées à une culture et à des valeurs et que les consommateurs réagissent souvent de manière émotive et cherchent des spécificités et des affinités qui répondent à leurs besoins.

Des produits Halal au Maroc

Dans certains pays comme la Belgique, le succès du Halal lui a valu une consécration institutionnelle dans les organes de l’agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEX) qui a créé sous son aile un “club halal” regroupant plus de 100 entreprises dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie cosmétique, des produits pharmaceutiques, voire même dans le loisir et le tourisme.
En juin dernier son président Marc Deschamps a signé, à l’occasion d’une visite à Rabat, un accord avec le Maroc visant à permettre aux entreprises wallonnes de proposer des produits certifiés Halal au Maroc, sur des marchés européens mais aussi en Afrique subsaharienne.

Étiquettes