Hicham Lahlou, un bijoutier au cœur du jardin secret d'Alice

Par Imane Brougi
Hicham Lahlou ©DR
Hicham Lahlou ©DR
Porte, serrure, lapin… Hicham Lahlou est l’auteur d’une nouvelle adaptation de l‘univers féerique d’“Alice au pays des merveilles”, cette fois-ci tout en joaillerie. Le designer de renom expose jusqu’au 15 mars à Tunis sa collection de bijoux haut de gamme.

Le chef-d'œuvre de Lewis Carroll, “Alice au pays des merveilles” paru en 1865, qui a connu plusieurs adaptations (longs-métrages, séries télévisées, bandes dessinées, jeux vidéo, comédie musicale…), ne cesse de nous surprendre par son incroyable capacité à se réinventer, se renouveler et renaître de ses cendres. Cette fois-ci, le roman phare de tous les temps prend une nouvelle forme: celle d'une collection de bijoux raffinés “Magic Alice” de l'incontournable designer marocain Hicham Lahlou, qui nous plonge avec son style atypique et ses créations originales, sophistiquées et poétiques, dans un voyage féerique au monde magique et surréaliste d'Alice.

Ses œuvres illustrant à la fois le rêve et la réalité, dessinent les contours d’un univers improbable où l'impossible devient possible. Inspirée des personnages de ce conte de fées et des aventures d’Alice, cette collection particulière élève la joaillerie à de nouveaux sommets, où l'artisan devient l'artiste, le philosophe, le rêveur… Conçue spécialement dans le cadre de l’exposition internationale “It’s only a dream” présentée par la prestigieuse galerie “Musk and Amber”, qui se poursuivra jusqu'au 15 mars à Tunis, la collection de bijoux “Magic Alice” traduit la magie du designer Hicham Lahlou de convertir une histoire, une sensation… en bijou, en donnant sa propre vision d’Alice.

Sur les pas d’Alice qui inventait un monde merveilleux, Hicham Lahlou a aussi créé un univers non moins fascinant.

“J'ai créé tout un univers iconographique qui s'inspire du monde d'Alice au pays des merveilles, la serrure qui fait allusion à la porte, la porte qui fait allusion à l'entrée à l'univers d'Alice, le lapin… J'ai travaillé principalement sur des thématiques liées aux personnages emblématiques de Lewis Carroll, en essayant de traiter un univers graphique nouveau”, souligne à BAB Hicham Lahlou, l’un des leaders du design africain et arabe.

Cette collection, qui donne un élan de créativité au marché des bijoux et met en avant différents styles, évoque la prouesse de la joaillerie, à travers des bijoux somptueux qui font rêver.

“Dans cette collection je parle des rêves. En s’intégrant dans le monde d'Alice, j’ai veillé à apporter en tant que designer ma touche de créativité qui s’inscrit en harmonie avec cet univers fabuleux”, dit-il.

“Dans Magic Alice, je voulais faire allusion à la magie du monde d'Alice. Il s'agit en fait d'une collection mixte dans laquelle on trouve de multiples bijoux, tels les bagues, les boutons de manchette, les boucles d'oreilles, les pendentifs, les bracelets…”, ajoute cette figure de proue du design nouvelle génération.

 

Quand la technologie rencontre la joaillerie

 

Pour une meilleure création de bijoux, Hicham Lahlou s’est tourné dans sa nouvelle collection vers les technologies modernes, notamment l’impression 3D pour améliorer les processus de fabrication et de conception des bijoux.

Les créateurs de bijoux s'orientent de plus en plus vers l’impression 3D. Grâce à ce processus, il est possible de réaliser en plastique des prototypes de bijoux avant de choisir un design définitif.

“J'ai utilisé un processus technologique de dernier cri en imprimant mes bijoux en 3D”, explique ce designer de renommée mondiale.

“L'impression en 3D est utilisée aujourd'hui par les grandes maisons de joaillerie et dans l'artisanat de haut niveau", relève-t-il, notant qu’aujourd'hui au Maroc on peut faire appel à cette technologie pour faciliter le dialogue avec les artisans et ouvrir de nouvelles perspectives.

S’agissant des principaux matériaux utilisés dans cette collection de bijoux, il a cité entre autres, l'Or matte, brillant, l’Argent et l'Or blanc.

 

La création de bijoux, une belle aventure qui a débuté avec "Lalla"

 

Si plusieurs se demandent comment est née cette passion pour les bijoux ou bien pourquoi Hicham Lahlou, cette personnalité connue et reconnue du design à grande échelle, a choisi de s’orienter vers l’univers de la joaillerie, BAB a bien évidemment la réponse.

En effet, la passion de Hicham Lahlou pour les bijoux n'est pas récente. Elle est née depuis ses débuts mais elle s’est développée avec la création de la fameuse montre “Lalla”.

Il ne cache pas l’étonnement suscité par cette collection. “Plusieurs ne savaient pas que je fais des bijoux, ce n'est pas une nouvelle orientation car j'ai déjà créé une montre bijou pour une grande maison d'horlogerie française mondialement connue ‘LIP’”, explique-t-il.

A travers cette montre appelée “Lalla”, le designer a fait son entrée dans le monde des bijoux.

“Lalla”, éditée par “Lip”, a fait le tour du monde et a connu un grand succès, dit-il, ajoutant qu'elle a été choisie en 2011 par le réalisateur Luc Besson dans son film “Colombiana” et portée par sa nouvelle égérie Zoé Saldana et apparue dans de nombreuses publications prestigieuses internationales, telles que "The New York Times", "International Herald Tribune"...

Sur le secret de l'appellation, il a indiqué qu’il voulait faire allusion à la femme marocaine, en lui donnant une connotation marocaine.

"Le bijou est un univers extraordinaire, l'orientation vers les bijoux est un exercice de style et une nouvelle perspective. J'ai déjà touché au monde de la joaillerie à travers la montre et cette exposition se veut une nouvelle aventure prometteuse", ajoute celui qui a reçu en 2016 la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par la République Française.

 

Un succès qui s'annonce certain

 

Depuis son lancement sur les réseaux sociaux, la collection de bijoux “Magic Alice” a connu un franc succès et a été fortement appréciée par les spécialistes de la joaillerie, les experts, les artistes et aussi le grand public, qui ont admiré la façon d'interprétation de la thématique, les formes des bijoux, l'univers graphique ainsi que l’iconographie et le design des bijoux.

“On a créé tout un univers graphique et iconographique pour interpréter le monde d'Alice à travers les bijoux, et même la forme des bijoux a été développée et désignée avec soin et beaucoup d'amour”, note cet architecte d'intérieur et designer officiel des gares LGV - Al Boraq de la première ligne et train à grande vitesse d'Afrique, qui a signé des espaces majeurs des projets. 

Selon Hicham Lahlou, cette nouvelle collection de bijoux sera produite et éditée dans un premier temps par “Musk and Amber” à Tunis et, par la suite, elle sera fabriquée au Maroc par des artisans joailliers marocains.

 

“It’s Only a Dream”, quand les rêves prennent corps

 

L'exposition collective "It’s Only a Dream", qui réunit 25 artistes internationaux autour du thème "Alice au Pays des merveilles", nous emmène dans un voyage magique animé par une mise en scène immersive et théâtrale.

Tout comme les contes de fées offrent au spectateur un moyen de plonger dans un monde magique et surréaliste, nous découvrirons à travers l'exposition présentée par “Musk and Amber” Gallery, un univers enchanté.

Chaque artiste tentant de donner sa propre vision d’Alice, nous emmènera valser dans son jardin secret, tourbillonner dans son terrier, nous envoûtera dans son éternel labyrinthe.

"Je suis le seul designer marocain de cette exposition de grande envergure qui réunit des artistes de différents pays", souligne-t-il, se félicitant de la participation à un événement qui célèbre l'art sous toutes ses formes.

Il a ainsi loué les efforts fournis par Lamia Bousina Ben Ayed, la fondatrice de la galerie “Musk and Amber”. "Il s'agit d'une grande dame de goût, de créativité, d'élégance, de culture et une rare esthète. Elle a été la première femme à croire en moi en Afrique et dans le monde arabe depuis 2011", dit-il.

Sans oublier Michela Margherita Sarti, la commissaire de l'exposition qui a travaillé sur une scénographie assez surprenante qui s'intègre parfaitement dans l'univers d'Alice au pays des merveilles.

Evoquant ses prochains projets créatifs, Hicham Lahlou indique qu'il est en train de créer "Africa Design Academy", premier réseau d'écoles de design en Afrique et de travailler sur l'exposition 2022-2023 qui sera co-organisée par l'ambassade de France et l'Institut français du Maroc. (paragraphe à supprimer?)

Dans cette collection de bijoux, fruit d’un travail long et minutieux, chaque pièce est unique. Ces bijoux marqués d’un style propre et d’une histoire des plus fantastiques nous plongent dans un univers imaginaire surprenant et envoûtant. Bon voyage au pays des merveilles!w