Hublot et Ferrari mettent le turbo !

Par Meriem Rkiouak
La Classic Fusion Ferrari GT se décline en trois versions de boîtier en éditions limitées: titane (1000 pièces), Kingf Gold (500 pièces) et carbone 3D (500 pièces) ©DR
La Classic Fusion Ferrari GT se décline en trois versions de boîtier en éditions limitées: titane (1000 pièces), Kingf Gold (500 pièces) et carbone 3D (500 pièces) ©DR
Hublot et Ferrari, c’est une rencontre au sommet entre deux icônes des univers de l’horlogerie et de l’automobile de luxe. Le mariage de ces deux sommités a engendré une perle: Hublot Classic Fusion Ferrari GT, un chef-d’oeuvre de prestige, de résistance et de style.

“Moonwatch” et “Seawatch” de référence, Hublot gagne ses galons de “racing watch” et met le turbo pour se lancer à vive allure dans l’univers du “Gran Turismo”. Quand Hublot et Ferrari s’associent, leur union donne naissance au nec plus ultra de l’horlogerie de luxe: Hublot Classic Fusion Ferrari GT. Après avoir investi les univers du racing et de la Formule 1 avec les montres Big Bang Ferrari et la Techframe Ferrari Tourbillon Chronograph, ces deux icônes du grand luxe, partenaires depuis 2011, font cette année une entrée sur les chapeaux de roue dans le monde du Gran Turismo.
Performance, audace, créativité et style, en plus de la passion pour la mécanique, figurent parmi les valeurs sûres que partagent ces deux monstres sacrés du luxe et qu’elles ont léguées à leur nouveau-né qui a vu le jour courant 2019, après une union de huit ans qui a engendré des séries limitées sportives et racées, véritables joyaux que s’arrachent les passionnés dès leur sortie. Cette fois encore, la manufacture genevoise, qui a la manie des records et des exploits, a honoré son statut d’”Official Timekeeper” du constructeur automobile le plus connu et le plus influent au monde.

Un concentré de performance, de perfection et d’élégance

La benjamine de la famille Hublot-Ferrari renferme, de long en large, la quintessence de ses “géniteurs”, Hublot ayant travaillé sur le moteur et Ferrari sur la carrosserie. De la maison horlogère suisse, elle a hérité robustesse, audace, dynamisme, perfection technique et qualité des finitions, en plus du culte de la performance, la passion de la belle mécanique et la manie des records (Hublot est célèbre pour avoir réussi six alunissages et fabriqué la montre ayant atteint le point le plus profond des océans).  
À son tour, la firme italienne, leader mondial des voitures de luxe, a transmis ses gènes à ce garde-temps très contemporain, conçu par “Centro Stile Ferrari”, le studio de design de Prancing Horse.
Du boîtier au bracelet, cette pièce au design et à la motorisation uniques contient force détails qui constituent des clins d’oeil à l’univers de la course et des sports automobiles où excelle l’écurie italienne.
Parfaitement rond, le boîtier (45 mm) fait penser à un compte-tour de compétition, alors que le caoutchouc des bracelets de couleur noire et habillés de cuir Schedoni évoque les sièges des bolides de Maranello et les lignes agiles de la carrosserie rappellent les courbes des luxueux véhicules Grand Turismo. Sur le cadran surmonté d'une glace saphir et orné du fameux cheval cabré à 12H, on peut admirer la haute précision du mouvement UNICO HUB1280.
La personnalité sportive de la montre se manifeste également dans le matériau choisi pour le boîtier, le carbone 3D. High tech et ultra léger, ce composite à matrice polymère (PMC) tissé de fibres en trois dimensions est l’allié stratégique des voitures de compétition. En superposant les fibres de carbone, les designers de Hublot ont créé un boîtier aussi léger que résistant (une épaisseur de seulement 13,15 mm, ce qui est inédit pour ce genre de chronographes) qui permet, en outre, de solidement cuirasser le mouvement de manufacture UNICO de la Classic Fusion Ferrari GT. Protégé par quatre brevets, ce mouvement chronographe flyback à remontage automatique, battant à 28'800 A/h, possède une roue à colonnes visible côté cadran, ne mesure que 6,75 mm d'épaisseur et dispose d'une réserve de marche de 3 jours.
Le compteur des secondes, lui, est emprunté aux compteurs des bolides et le dessin de la masse oscillante s’inspire des jantes des supercars. Autre coup de maître: l’ingénieux système breveté “One Click”, qui permet de changer de bracelet en un clin d’oeil, s’attache et se détache comme une ceinture de sécurité. Le filet rouge autour de la glace saphir traitée anti-reflet met la touche finale à ce look subtil et distingué.
Après la Big Bang Ferrari et la Techframe Ferrari Tourbillon Chronograph qui célébrait le 70e anniversaire du constructeur italien, Hublot et Ferrari ouvrent, avec ce garde-temps hors pair, une nouvelle page de leur partenariat d’exception, placée sous le signe de l’innovation mécanique et de la créativité esthétique.
En choisissant la marque au “cheval cabré” comme partenaire, Hublot a misé en effet sur un cheval gagnant et joue désormais dans la “course” des grands…

Hublot/Ferrari, binôme gagnant de la course à l’innovation horlogère ©DR
Hublot/Ferrari, binôme gagnant de la course à l’innovation horlogère ©DR

 

Étiquettes