Karim Chater alias “Style BELDI”, Un styliste en mode vintage

Par Imane Brougi
Style Beldi ©DR
Style Beldi ©DR
Chez Karim Chater, un jeune casablancais, le temps semble s’être arrêté aux années 60! Avec son look à la fois original et décalé, ce natif du quartier de Sidi Moumen se veut l’ambassadeur d’une mode vintage 100% marocaine.

Le voyage dans le temps est-il possible? Avec Karim Chater, alias “Style Beldi”, il semble que c’est plausible!

A première vue, on a l’impression qu’il vient de sortir tout droit d’une machine à remonter le temps. Style vestimentaire, accessoires, coupe de cheveux, décor, voitures... Le tout confirme bel et bien qu’on est dans les “sixties”.

Posant avec des pièces iconiques de l’époque (le pantalon patte d’éléphant, la chemise imprimée, les chaussures à plateforme, les tenues colorées avec des motifs floraux et psychédéliques, les rayures, la Djellaba…), ce jeune casablancais de 25 ans féru de mode a agité la Toile avec son style à la fois fashion et beldi qui s’écarte de l’ordinaire, en mêlant streetwear, hippie, disco et habits traditionnels.

Cet explorateur de mode qui se distingue par son originalité a brisé tous les codes, en imposant un style vestimentaire typique qui lui permet de s’émanciper des critères bien définis de la mode et d’asseoir une identité marocaine propre sur la base de ses diverses composantes. En reproduisant les looks des années 60 et 70 à la marocaine, Karim Chater tend à célébrer la mode de ses parents et grands-parents, avec ce coup de gueule à la fast fashion et pour montrer que le style ancien peut s’adapter aux nouvelles tendances. 

A travers son compte Instagram qui compte plus de 160.000 abonnés, “Style Beldi” nous embarque dans un univers à la fois nostalgique et créatif. Passionnant et passionné, il narre ses aventures avec style et étale son art sans réserve.

Sidi Moumen mon amour!

 

Le quartier mythique Sidi Moumen de Casablanca est un espace où les talents et les potentiels créatifs ne manquent pas! Karim Chater est l’une de ses étoiles brillantes qui tire toute son inspiration et son art de son histoire, ses murs, ses coins, ses visages... 

“Dans mon quartier, la vie ressemble beaucoup à ce qu’elle était il y a 50 ans, anciennes voitures, peu de technologie, les traditions et les coutumes d’hier sont toujours d’actualité. Et ce n’est pas le cas dans le reste du monde”, raconte à BAB le créateur du concept style Beldi, Karim Chater. 

“Donc, j’ai pris comme mission de rappeler aux gens la beauté de la simplicité, le style de vie de nos grands-parents et leur façon unique de s’habiller… Cela me fascinait et je voulais le transmettre à travers mon contenu”, dit ce fashionista.  

“Le quartier de Sidi Moumen est l’endroit où j’ai passé la plus grande partie de ma vie”, poursuit ce jeune qui ne nie pas avoir beaucoup appris de ses habitants, des bons et des mauvais, de leur mode de vie et de ce qu’ils font pour survivre, pour faire un tel contenu. 

“Il est très difficile de vivre à Sidi Moumen ou dans un quartier similaire. Vivre là-bas m’a affecté en tant que personne, cela m’a montré un côté qui est très bien caché et, comme je le dis toujours, si je ne traversais pas les difficultés de la vie à Sidi Moumen, je ne serais pas là ou je suis aujourd’hui et je n’aurais pas commencé Style Beldi, c’était ma source d’inspiration depuis le début”, relève celui qui ne cesse d’exprimer sa fierté d’être l’un des fils de ce quartier casablancais. 

 

Mon look, mon identité! 

 

Mode et identité sont intimement liées. En effet, le style n’est pas uniquement des vêtements, des accessoires ou une coupe de cheveux; c’est un tout qui reflète notre personnalité et détermine notre identité aux yeux des autres, raison pour laquelle Karim Chater a choisi de faire du style beldi sa véritable marque d’identité. 

“Comment je m’habille, c’est comment j’exprime ma personnalité et j’impose mon identité et ma façon de penser”, souligne le créateur du concept style beldi.  

“A travers ce que je fais, j’essaie de raconter autant d’histoires et de transférer autant de messages que possible. Mon objectif ultime n’est autre que le maintien de notre identité en tant Marocains”, indique-t-il. 

Pour lui, maintenir votre identité et qui vous êtes est la chose la plus importante. “Avec Style Beldi je préserve la mienne et j’espère que beaucoup de Marocains feront de même”, note-t-il.

Puisant son inspiration de sa famille, son quartier, sa ville…, Karim Chater relève que tout ce qu’il rencontre dans sa vie quotidienne l’inspire pour créer ses styles. 

“Cela peut être le fait de parler à une personne âgée et d’écouter ses histoires, les paroles d’une chanson qui me touchent, de tourner les pages des albums photos de ma famille…”, dit  ce mordu du style vintage. 

 

L’art coule dans ses veines

 

Envahi par l’art depuis son jeune âge, Karim Chater a été fasciné par tout ce qui se rapporte à l’art dans ses différentes expressions. Style Bledi n’est qu’une manifestation de son amour inconditionnel pour l’univers artistique. 

“J’ai découvert le monde des arts à l’adolescence. D’abord je me suis intéressé à la musique et j’ai commencé à prêter attention aux paroles, aux rythmes… avant de tomber fou amoureux des graffitis qui couvrent les murs de Casablanca. Petit à petit je me suis retrouvé à dépenser beaucoup de mon temps à regarder ces œuvres de rue et à admirer le don de leurs artistes”, raconte le jeune casablancais. 

“C’est à ce moment-là que j’ai compris que j’appartenais à l’univers des arts. Même si à l’époque je ne savais pas ce qui me passionnait le plus, je savais que j’allais faire de l’art”, poursuit-il. 

Avant de commencer le concept de Style Beldi, Karim Chater a pris tout son temps car il voulait faire quelque chose de différent: créer un contenu qui se distingue par son originalité.

“Je tiens à remercier tous ceux qui n’ont jamais cru en moi, cela m’a vraiment donné un énorme coup de pouce pour continuer, merci du fond du cœur. Et pour quiconque qui me lit, je crois en toi, tu as tellement de potentiel. Tout le monde en a, chacun est unique à sa manière, chacun a quelque chose à mettre sur la table, il suffit de croire en toi, d’essayer de nouveau les choses, de vivre, d’expérimenter et d’oser”, a dit Karim, en guise de dernier mot, mais pas vraiment le dernier!

Pour ses projets futurs, cet amoureux de la mode veut faire passer Style Beldi à un niveau supérieur. Il fait ainsi savoir à BAB qu’il planche sur un nouveau concept pour cet été et l’année prochaine, intitulé “Style Beldi V.2”. Rendez-vous sur Instagram!