Le sport africain fait son show au Maroc

Par Mouad El Houari
Quelque 6.500 athlètes représentant 54 pays ont pris part à cette grand-messe sportive ©MAP
Quelque 6.500 athlètes représentant 54 pays ont pris part à cette grand-messe sportive ©MAP
Plus que du sport, la 12è édition des Jeux africains a donné à voir la splendeur, la grandeur et la richesse de cette belle Afrique que les Marocains portent dans le cœur. Concerts de musique, danses et fresques ont assuré le show lors de la cérémonie d’ouverture.

Treize jours durant (19-31 août), l’Afrique du sport s’est invitée au Maroc. Nonobstant les compétitions et le palmarès, c’est toute l’Afrique, avec ses couleurs, ses rythmes et son folklore qui s’est donnée en spectacle, pour la grande joie des grands et petits. La cérémonie d’ouverture, présidée par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, a été un moment fort de cette grand-messe du sport africain. Le public a ainsi apprécié une fresque exquise sur le Maroc de la paix et de la tolérance, le Maroc africain fier de ses racines et ouvert sur le monde.
Cette cérémonie nocturne a exalté, en sons et lumières, les couleurs africaines sur le sol marocain à travers la participation de centaines de jeunes et enfants enchaînant danses et chorégraphies diverses formant un cercle autour de la Tour Hassan reconstituée au cœur du stade spécialement pour le spectacle.
Ce spectacle a été rehaussé par de belles fresques portées par une série de tableaux symbolisant à la fois la nature diversifiée du Royaume marocain, sa richesse artistique et culturelle, et célébrant les couleurs du drapeau marocain, les 20 ans de règne de SM le Roi Mohammed VI et l'enracinement africain du Maroc.
La cérémonie a été ponctuée par l'habituel défilé des athlètes représentant l'ensemble des pays prenant part à cette grand-messe du sport continental.
Le président de la Commission de l'Union Africaine a mis en avant l'engouement pour ce rendez-vous continental dont 17 épreuves sont qualificatives pour les Jeux Olympiques 2020, notant que le nombre des participants est estimé à 6.000 personnes.

“Welcome Africa” ! le sport africain en fête au Maroc

Sur les rythmes de “Happy Birthday” et “Welcome Africa”, le chanteur RedOne, accompagné d'une brochette d'artistes, a clos en apothéose le spectacle d'une heure marquant le coup d'envoi des Jeux africains.
Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 12e édition des Jeux Africains s’est déroulée dans les villes de Rabat, Salé, Témara, Casablanca, Benslimane et El Jadida, avec la participation de près de 6.500 athlètes.
Les participants aux Jeux africains se sont mesurés au kayak, au basketball, à la boxe, aux échecs, au football, à la gymnastique, au handball, au billard, au snooker et au volleyball, outre des jeux qualificatifs pour les prochains Jeux olympiques notamment l'athlétisme, la natation, le beach volley, l'haltérophilie, le cyclisme, l'équitation, le judo.
Au terme de cette cérémonie, l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA) a décerné la décoration de l'ordre de mérite olympique africain à SM le Roi Mohammed VI en reconnaissance des efforts que le Souverain déploie en faveur de la promotion du sport.
Cette distinction a été remise à SAR le Prince Moulay Rachid par M. Moustapha Berraf, président du Comité olympique algérien et président de l'ACNOA.
La 12ème édition des Jeux africains a été organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, dans les villes de Rabat, Salé, Témara, Casablanca, Benslimane et El Jadida, avec la participation d'environ 6.500 sportifs.

Préparation en neuf mois, le Maroc réussit “une prouesse”

Intervenant à la cérémonie d’ouverture, le président de la Commission de l'Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a tenu à saluer les efforts déployés par les autorités marocaines “pour offrir à ces Jeux un cadre approprié qui reflète d'une part la grandeur historique de cette belle nation et d'autre part le souci permanent de SM le Roi Mohammed VI de promouvoir l'identité de l'Afrique”.
M. Faki Mahamat s'est dit admiratif de la qualité de la préparation de cette grande compétition sportive en seulement 9 mois, précisant que cette prouesse est digne des grandes nations.
Le même constat a été fait par la radio publique française “RFI” qui a noté, en commentant l‘ouverture de la compétition, qu’“en accueillant sur son sol les 12es Jeux africains, c’est un véritable défi que le Maroc a relevé. Celui d’organiser, en à peine huit mois, une grande compétition continentale”.
“Le Maroc avait accepté de relever le défi de cette organisation après le retrait de la Guinée équatoriale, initialement désignée pour accueillir l’édition 2019 des Jeux africains, qui manquait visiblement de moyens financiers”, a souligné la radio publique française à diffusion internationale sur son site web.
Le Maroc n’avait tout au plus que huit mois pour tout organiser, a relevé RFI qui rappelle que le Royaume avait signé un protocole d'accord pour l'organisation des Jeux en novembre 2018 à la demande de l'UA, de l'Association des Comités nationaux olympiques d'Afrique, de l'Union des confédérations des sports africains et du Comité local d'organisation.
“Un vrai contre-la-montre pour organiser ces Jeux avec seulement huit mois de travail pour être à l’heure le jour J”, a indiqué RFI dans une correspondance depuis Rabat sous le titre “Jeux africains: le Maroc accueille l'Afrique du sport”.

Étiquettes