Le sportswear pudique en pleine forme

Par Boutaina Rafik
De nombreuses marques internationales suivent la tendance ©DR
De nombreuses marques internationales suivent la tendance ©DR
Trouver une tenue sportive qui allie discrétion et confort, ce n’est plus un parcours du combattant. Le sportswear “modest” envahit les rayons, les podiums et les médias. Peu importe la taille ou le poids, les Hijabistas sont servies avec des collections spécialement conçues.

Les soldes d’hiver commencent. Grand moment d’hystérie collective et d’achats compulsifs de tout genre dans les magasins des malls de Rabat.
Dans l'un des magasins, où des jeunes dames se bousculent et empilent les articles, Sara et Widad semblent hésitantes. Dans le rayon des articles sportifs, Widad ne cache pas sa frustration. Cette jeune femme voilée de 26 ans n’arrive pas à retrouver des pièces adéquates pour son footing matinal.
“C’est le troisième magasin que je visite, et je n’arrive pas à retrouver ce que je cherche. Je ne fais plus de sport parce que je n’arrive pas à trouver la tenue adéquate”, s’indigne Widad, ajoutant que d’habitude elle met deux ou trois pièces différentes, l’une par-dessus l’autre.
“Ce n’est pas confortable, j'étouffe au bout de quelques minutes”. De l’autre côté du magasin, les yeux de Sara s’illuminent. Elle a repéré l’article qu’elle cherchait. Sara a déniché le maillot de bain qu’elle voulait, un burkini. Au coin, la vendeuse la suivait du regard s’interrogeant sur le choix de la jeune dame. “Certes je ne suis pas voilée, mais je suis très à l’aise avec le burkini, c’est confortable et discret”, confie à BAB Sara.
En faisant le tour des autres magasins, Widad retrouve son enthousiasme. Plusieurs enseignes proposent des articles dédiés spécialement aux femmes voilées. “Faute de tenue adéquate, je me perdais toujours dans les allées des magasins me laissant tenter par tous les sports que je ne pratiquerai jamais. Aujourd’hui, tout est possible. Les marques nous ouvrent les portes à plus de possibilités”, déclare joyeusement Widad.

Une mode qui se définit dans la diversité

Une simple visite des rayons de magasins ou un oeil même distrait sur les “fashion week” du monde entier suffisent pour comprendre: la mode est pleine de surprises. Peu importe la taille, le poids, la couleur, les moyens ou la culture, les professionnels du secteur s’efforcent pour n’oublier personne. Aujourd’hui, c’est au tour des femmes voilées de trouver leur bonheur grâce à des collections diversifiées à même de satisfaire tous les goûts, proposées par les plus grandes marques notamment Nike, H&M, Dolce & Gabbana, Decathlon... Ces collections, baptisées “pudiques”, sont destinées à satisfaire les besoins des femmes voilées et celles qui cherchent une mode plus discrète qui dévoile moins les formes. Dans son spot publicitaire destiné à introduire la collection “pro-hijab”, la marque Nike a listé l’ensemble des préjugés auxquels font face les femmes. “Que diront-ils de toi ? Que tu ne devrais pas être là. Que cela n'est pas fait pour toi. Que ça n'est pas ton sport”, martèle la voix de la nouvelle campagne Nike.
“Ils diront peut-être que tu es forte, que personne ne peut t'arrêter, que tu vas y arriver, que tu es leur égale et que tu les impressionnes. Peut-être diront-ils que tu vas devenir quelqu'un d'important”, conclut la voix.
A travers une campagne menée par quatre athlètes, l'émiratie Amal Murad, première femme entraîneur de Parkour, la boxeuse jordanienne Arifa Bseiso, la patineuse artistique émiratie Zahra Lari et enfin l'escrimeuse tunisienne Ines Boubakri, la marque a rejoint les maisons qui ont imaginé des griffes spécialisées, présentées par des mannequins portant le hijab.
De leur côté, Décathlon a commercialisé le “hijab for running” qui a suscité une grande polémique en France et l’équipementier danois Hummel a présenté un maillot de football avec hijab (un voile) intégré destiné aux joueuses de l'équipe nationale féminine d'Afghanistan. “Cette tenue innovante pour femme intègre un hijab, ce qui n'aura aucune incidence sur les performances des footballeuses afghanes, mais leur permettra de concurrencer les équipes du monde entier sur un pied d'égalité, envers et contre tout”, indique Hummel dans un communiqué de presse.
“La mode musulmane explose. Cela n’a rien d’étonnant et va bien au-delà des pays du monde arabe ou de l’Afrique. Elle gagne l’Europe, l’Asie et l’Amérique”, observe le créateur nigérien Alphadi, lors du lancement, à Dakhla, de la onzième édition du Festival international de la mode en Afrique (Fima).
Les professionnels de la mode s’inscrivent de plus en plus dans la diversité et proposent des articles conçus pour dissoudre les barrières qui empêchent les femmes de garder la forme. Mais au-delà de la dimension “égalitaire”, la mode pudique représente aujourd’hui dans le monde un marché de quelque 240 milliards d’euros en 2018, avec une prévision pour 2023 d’environ 320 milliards d’euros, selon les chiffres publiés par Reuters. Au-delà de la polémique que provoque cette mode, il est intéressant de noter le marché juteux qu’offre l’industrie aux professionnels du secteur. Enfin, entre décolleté et burkini, chaque femme est libre de choisir son camp !

Ibtihaj Muhammad, première athlète américaine à porter un voile aux JO ©MAP/EPA
Ibtihaj Muhammad, première athlète américaine à porter un voile aux JO ©MAP/EPA

 

Étiquettes