Mésothérapie: au service de la perfection

Par Zineb Bouazzaoui
La mésothérapie, un traitement en douceur ©DR
La mésothérapie, un traitement en douceur ©DR
Peau d’orange, cicatrices d’acné, relâchement cutané, chute de cheveux… qui n’a pas songé un jour à trouver une solution miracle telle que la mésothérapie pour s’en débarrasser? Zoom sur cette méthode fusionnant beauté et bien-être qui interroge toujours.
Les défauts cutanés peuvent dans certains cas affecter profondément l’estime de soi d’une personne, heureusement qu’il existe des techniques esthétiques permettant d'atténuer et d’effacer ces complexes, voire les supprimer définitivement afin de pouvoir retrouver une peau lisse, sans taches d’hyperpigmentation.

Allié de choix pour une peau parfaite
Inventée par le docteur français Michel Pistor en 1952, la mésothérapie a obtenu la reconnaissance de l’Académie française de médecine en tant que médecine classique. Avant son utilisation en médecine esthétique pour perfectionner la peau, elle a été utilisée dans le domaine de la santé pour traiter divers traumatismes notamment les problèmes musculaires, les douleurs rachidiennes et l’arthrose.
Approchée par BAB, Zineb Fares, propriétaire d’un institut d’esthétique à Casablanca, explique que la mésothérapie se fait par le biais de multiples micro-injections de doses faibles de produits dans la couche superficielle de la peau, elle stimule ainsi la fabrication de collagène, la microcirculation et l’oxygénation de la peau et améliore la cicatrisation.
Cette méthode donne un véritable coup d’éclat à l’épiderme d’une façon très rapide car elle permet à la peau d’être plus élastique et largement plus hydratée, tout en devenant très lisse. C’est l’outil idéal pour corriger les imperfections, principalement les rides et les tâches d’acné dont souffrent énormément d’adultes parce qu’elle régule l’activité séborrhéique afin d’éviter l’hyperpigmentation qui est à l’origine des tâches.

Un traitement en douceur
Un traitement par mésothérapie permet d’améliorer la qualité de la peau, agressée quotidiennement par le climat, le stress, la pollution, le tabac et les masques vu le contexte actuel. Ce traitement n’est pas du tout désagréable, l’aiguille utilisée pour les injections est très fine, chose qui limite la douleur ressentie au moment de l’opération. Il est à souligner que ceci ne se fait pas en une seule séance, à peu près cinq séances espacées de deux à trois semaines sont indispensables pour obtenir un résultat satisfaisant. En ce qui concerne le produit injecté dans la peau, il est composé de principes actifs dont la vitamine C, A, E et B5, des oligo-éléments et des antioxydants selon le besoin de chaque peau. L’acide hyaluronique non réticulé fait partie également du cocktail car il est responsable de l’hydratation, l’élasticité cutanée et permet même de se débarrasser d’une cellulite de surface, ajoute-t-elle, notant que la majorité de ses clients qui ont recours aux injections font déjà attention. Pour ce qui est des contre-indications, relève Zineb, elles concernent les personnes présentant un état infectieux comme l’herpès ou une poussée d’acné sévère, ayant des antécédents d’allergie aux produits utilisés et les femmes enceintes.

Des résultats bluffants
“La première fois que j'ai dit à mes amis que j'allais faire des injections, ils étaient choqués”, se souvient Wijdane, 31 ans. Pour eux, j'allais forcément modifier mes traits de visage de manière irréversible. Le lendemain de ma visite chez mon médecin esthétique, aucun d'entre eux n'a vu la différence, ils ont juste dit que j’avais bonne mine et j’étais ravie !
“Personnellement, je préfère largement m’offrir une mésothérapie plutôt qu’un massage dans un spa, car l’effet est immédiat et le bon point c’est qu’il est tellement naturel que c’est imperceptible”, explique Wijdane avec enthousiasme.
Selon la jeune femme, il n'y a pas d'âge pour commencer la mésothérapie. Wijdane applique depuis des années des crèmes composées de diverses vitamines et prend souvent des cures de compléments alimentaires pour avoir une belle peau mais elle trouve que la mésothérapie est beaucoup plus efficace. “Grâce à cette technique, j’ai retrouvé ‘le glow’ que je cherche depuis des années”, conclut-elle.