Aller au contenu principal

Patek Philippe réinvente la montre acoustique

Par Meriem Rkiouak
Une pièce rare proposée en collection ©DR
Une pièce rare proposée en collection ©DR
Patek Philippe vient d’ajouter un exploit à son palmarès: une Grande sonnerie contemporaine et ultra-sophistiquée à…703 composantes! Pour monter cette montre réalisée en édition limitée, le calibre et l’énergie ont été les grands défis que la maison a relevés avec brio.
Les aficionados des belles montres à complications sont sur un petit nuage: Patek Philippe vient de mettre sur le marché sa toute première Grande sonnerie version poignet. Avec cette pièce rare proposée en collection pour la coquette somme de 35.000 euros, la manufacture genevoise effectue une impressionnante entrée en matière et place la barre de l’excellence encore plus haut. On n’a d’yeux que pour cette superbe création au look sobrement contemporain, avec son cadran en émail grand feu noir sur lequel scintillent de grands chiffres arabes en gris. Et on n’a d’oreilles que pour le délicieux tintement de sa grande et petite sonnerie, une complication rarissime sur une montre-bracelet.
Pour ce qui est des grandes sonneries, Patek Philipe n’en est pas, en effet, à son coup d’essai. Déjà en 2014, sa Grandmaster Chime référence 5175, munie de ce mécanisme horloger très sophistiqué, avait fait une forte impression avec son imposant boîtier double face réversible décoré de façon spectaculaire et réunissant vingt complications.
Mais ce modèle n’était pas proposé à la vente courante puisqu’il est sorti en édition ultra-limitée de sept exemplaires.

700 composantes et 7,5 mm d’épaisseur, une prouesse
Avec cette Grande Sonnerie référence 6301P qui rejoint sa collection permanente, la maison suisse fondée en 1839 inscrit une nouvelle prouesse à son palmarès. Le calibre à remontage manuel animant le modèle contient pas moins de 703 composants. Condenser ce microcosme horloger dans un boîtier aux dimensions standard (37 mm de diamètre pour 7,5 mm d'épaisseur et 45 mm de large), voici un premier défi que PP relève avec maestria. Résultat: un garde-temps compact, performant et ultra-sophistiqué.
Grâce à l’énergie stockée dans son double barillet de sonnerie, la grande sonnerie frappe un total impressionnant de 1056 coups par 24h.
L’énergie est, justement, le deuxième challenge réussi par la marque de luxe sur ce modèle révolutionnaire. Et pour cause, l’indication sonore de l’heure moyennant trois marteaux frappant trois timbres distincts (grave, moyen, aigu) nécessite le recours à un procédé pointilleux. “Contrairement à la répétition minutes où le mécanisme de sonnerie est généralement réarmé à chaque fois que l'utilisateur active le verrou ou le poussoir de déclenchement, la grande sonnerie doit disposer en tout temps de suffisamment d'énergie pour frapper au passage le nombre de coups désiré, en produisant toujours un son de même qualité”, précise-t-on sur le site de la marque suisse.
Pour surmonter cette difficulté, les maîtres horlogers de la manufacture ont procédé à l’installation de deux paires de barillets montés en série, l'une pour le mouvement, l'autre pour la sonnerie. Grâce à cette technique, la montre dispose d’une réserve de marche de 72 heures pour le mouvement et de 24 heures pour la sonnerie.

Une haute technicité
Le choix du type de la sonnerie se fait à travers une targette située sur la carrure, à 6 heures. La sonnerie peut être désactivée en passant en mode “silence”.
Le terme “grande sonnerie” désigne un mécanisme horloger qui sonne les heures et les quarts en répétant les heures à chaque quart. Une montre petite sonnerie sonne également les heures et les quarts, mais sans répéter les heures à chaque quart. La répétition minutes, quant à elle, sonne l'heure à la demande.
Pour les profanes, ce ne sont que des détails. Mais les passionnés et les fins connaisseurs savent que le génie se cache dans le détail. Chacune des complications précitées appelle une technicité et une configuration spécifiques. Et la combinaison des trois, fait rare car extrêmement complexe à exécuter, représente l’art horloger dans sa forme la plus accomplie, selon les experts.
En raison de sa complexité, la Grande Sonnerie référence 6301P sera commercialisée en série limitée.