Aller au contenu principal

Rapetissée, l’Europe à découvrir en 2 heures

Par Afaf Razouki
parc Mini-Europe à Bruxelles ©MAP/EPA
parc Mini-Europe à Bruxelles ©MAP/EPA
Cela peut paraître magique, mais il est possible de parcourir les sites les plus emblématiques de l’Europe en deux heures. Le parc Mini-Europe bruxellois a été conçu dès 1987 pour permettre à ses visiteurs une immersion passionnante dans l’histoire du vieux continent.

Parcourir l’Europe à la découverte de ses monuments les plus emblématiques en deux heures chrono, c’est la promesse que fait le parc Mini-Europe à ses visiteurs.
Cela peut paraître chimérique, mais ce parc bruxellois réussit ce tour de force en reproduisant les édifices et les sites les plus célèbres du vieux continent...en miniatures.
De la Tour Eiffel au Big Ben en passant par la Tour de Pise ou encore la Grand-Place de Bruxelles, ces monuments et bien plus d’autres trésors architecturaux de l’Europe sont reconstitués dans les moindres détails et avec une précision impressionnante.
De quoi attirer petits et grands, tentés de vivre une expérience unique et insolite au cœur de la capitale européenne.
Situé dans un emplacement stratégique au pied de l’Atomium, monument phare de la Belgique, Mini-Europe s’est érigé depuis son ouverture en 1989 comme l’une des principales attractions de la ville de Bruxelles.
En arpentant les allées de ce parc pas comme les autres, on ne peut que s’émerveiller, tellement les monuments qui y sont représentés sont plus vrais que nature même s’ils sont en petit format.
Pour ce faire, rien n’a été laissé au hasard.

Fruit d’une collaboration continentale !
Ainsi, ce ne sont pas moins de 55 ateliers professionnels de neuf pays membres de l’Union européenne qui ont été mis à contribution pour élaborer les maquettes fabriquées au moyen d’une technique qui garantit une reproduction exceptionnelle des détails (sculptures, peinture, ornement...) ainsi que leur inaltérabilité.
Les différentes parties ont été taillées dans des matériaux divers (bois, carton, pierre...) pour être assemblées sur une plaque “maîtresse”. Ensuite, tous les détails ont été reproduits grâce à un moule souple en silicone qui est rempli avec une matière liquide telle que l’époxy ou le polyester.
Après le séchage, le moule est enlevé de sa forme pour obtenir la maquette qui est ensuite peinte et ornée en suivant à la lettre le monument original. Un procédé très précis qui exige un travail méticuleux et de longue haleine.
A titre d’exemple, la réalisation de la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle a nécessité 24.000 heures de travail. L’hôtel de ville de Bruxelles a été, de son côté, orné de 294 statues sculptées à la main.
Pour ce qui est du choix des monuments représentés au parc, dès 1987, des historiens de l’art ont été consultés pour sélectionner plus d’une centaine de sites de l’Union europénne suivant plusieurs critères : l’importance socioculturelle ou architecturale, la beauté du site, ainsi que la possibilité de le représenter à l’échelle 1/25.
Et c’est cette dimension qui est appliquée à toutes les maquettes de Mini-Europe. Alors que le mini Big Ben fait 4 m de haut, avec ses 13m de hauteur, la tour Eiffel dépasse, quant à elle, un immeuble de 3 étages.

Une expérience visuelle, mais aussi sonore
En plus d’être une expérience visuelle, la promenade dans le parc Mini-Europe est également une expérience sonore et ludique. Ainsi, chaque monument est accompagné d’une animation que le visiteur peut déclencher lui-même et qui lui donne l’opportunité de voyager dans le temps et l’espace. Revivre la chute du mur de Berlin ou l’éruption du Vésuve, assister à une Corrida à Séville ou au décollage d’Ariane V, ou encore écouter les hymnes nationaux des pays de l’UE, sont, entre autres, des animations qui rendent plus vivant que jamais cet univers miniaturisé.
Des scènes de la vie quotidienne, des batailles ou des événements qui ont marqué l’histoire de l’Europe sont également représentés avec un focus particulier sur l’Empire romain, la Grèce antique, L’héritage Viking, la révolution française et la Première guerre mondiale. Des milliers de personnages liluptiens, des voitures, des trains, des bateaux… ont été également reconstitués pour accompagner ces
animations.
Même s’il représente des monuments en petit format, le parc Mini-Europe fait les choses en grand pour garantir à ses visiteurs une immersion totale dans l’histoire riche et fascinante du vieux continent. w

Étiquettes